single-image

Les clés d’une newsletter réussie

À l’heure où les boites mails sont de plus en plus surchargées, il est difficile d’attirer, et surtout, de retenir l’attention. Alors comment créer un emailing qui convaincra vos contacts, et comment faire pour qu’elle ne finisse pas à la corbeille ? Nous vous donnons 10 clés pour une newsletter réussie !

Les questions à vous poser avant de créer une newsletter

Pour créer un emailing efficace, il faut d’abord identifier quels sont ses objectifs : fidéliser, engager ou convertir. Il faut aussi qu’ils soient mesurables. C’est la règle en webmarketing. Vous devez également définir votre contenu éditorial en fonction de votre cible. Quel type de contenu l’intéresse ? Qu’est-ce que je peux lui apporter ? Vous souhaitez tenir votre clientèle informée des dernières offres de votre marque, de vos dernières promotions ou des actualités du secteur, ou tout ça à la fois ? Quel est le comportement de ma cible et quel ton adopter avec elle ? Professionnel ou plus accessible ? Comment me positionner par rapport à mes concurrents ? Une fois que vous avez répondu à cela, vous pouvez commencer à bâtir votre stratégie éditoriale et le format de votre newsletter. Mais pour être pertinent et répondre aux attentes de vos contacts, il faut respecter certaines règles.

12 bonnes pratiques pour réussir votre newsletter

  1. Soignez votre objet

La première chose que votre cible va voir, c’est bien entendu l’objet. Vous devez réussir à susciter son intérêt et sa curiosité en quelques mots. Vous devez interpeller pour augmenter le plus possible le taux d’ouverture de votre newsletter. Si vous faites une promotion, mentionnez-le. Les mots-clés, le ton et la créativité sont de mise. Mais attention à ne pas faire trop long pour les versions mobiles. Les techniques de copywriting utilisées en webmarketing peuvent vous être utiles.

  1. Choisissez les bonnes images

Les images sont les contenus qui engagent le plus les internautes. Des images attrayantes et qui attirent l’œil inciteront davantage le lecteur à poursuivre sa lecture. Choisissez-les avec précaution pour paraître professionnelle. N’hésitez pas à vous rendre dans des banques d’images si vous n’en avez pas à disposition. Cependant, ne surchargez pas votre emailing. Elles doivent être de bonne qualité mais pas trop lourdes pour ne pas peser sur le poids du mail ou ralentir son chargement. De plus, elles peuvent augmenter les chances de faire passer votre mail dans la boîte des spams.

  1. Le call-to-action

Votre newsletter doit également servir de levier pour attirer les lecteurs sur votre site. N’hésitez pas à les inciter à vous rendre visite en insérant un lien. S’il est en rapport direct avec le contenu, c’est encore mieux. Les boutons sont pour cela très efficaces, car ils sont plus visibles et plus incitatifs.

  1. Évitez l’autopromotion

Veillez à ne pas en faire trop sur votre promotion, cela serait contre-productif. Si votre newsletter ne consiste qu’à faire votre propre pub, vos lecteurs finiront par se lasser et votre taux de désabonnement grimpera très rapidement. L’email marketing a pour objectif de bâtir une relation de confiance et de proximité avec vos clients, alors apportez-leur des informations utiles. Les emailings permettent de fidéliser en douceur, en maintenant un lien et en créant une relation privilégiée avec vos clients. C’est un investissement sur le long terme, alors ne soyez pas trop avare.

  1. Suivez l’actualité de votre secteur

Pour être lu jusqu’au bout, vous devez suivre l’actualité de votre secteur. Soyez à la pointe, faite de la curation de contenu et proposez votre regard d’expert.

  1. Hebdomadaire, mensuelle ou trimestrielle ?

La périodicité de vos envois dépend de votre capacité à proposer du contenu intéressant. Cela, vous devez le définir en amont lors de l’élaboration de votre stratégie webmarketing. Si vous envoyez chaque semaine un courriel pour ne rien dire, cela nuira plus qu’autre chose à votre réputation en ligne. La qualité doit primer sur la quantité. Si vous avez des actualités très régulières ou que vous renouvelez rapidement votre offre, alors, dans ce cas une newsletter hebdomadaire peut avoir du sens. Sinon, choisissez plutôt d’offrir un contenu plus étoffé et plus riche mais seulement une fois par mois ou une fois par trimestre. En revanche, une fois que vous avez décidé de la fréquence de votre emailing, vous devez vous y tenir. Si vos lecteurs vous attendent, vous devez être au rendez-vous.

  1. La longueur

Ça paraît évident, mais si vous envoyez des newsletters de six pages chaque semaine, vos lecteurs ne liront sûrement pas tout, à moins que vous ayez réellement une communauté de fans. Tout dépend donc de la fréquence. Si vous en envoyez une par mois, vous pouvez proposer un contenu plus riche avec plusieurs rubriques, des textes, des interviews, etc.

  1. La rédaction : variez les plaisirs en restant vous-même

La newsletter doit avant tout faire plaisir à vos lecteurs, n’hésitez pas à prendre un ton plus léger, voir impertinent pour vous adresser à eux. Soyez original ! C’est l’occasion de leur montrer qui vous êtes et d’établir une relation avec eux. Une belle écriture maintiendra leur intérêt tout au long de la lecture. Variez les contenus ! Edito, interviews, conseils, témoignages, soyez créatif et rendez votre contenu vivant.

  1. Segmentez

Dans le webmarketing, il est devenu de plus en plus à la mode de différencier ses envois pour être plus efficace et s’adresser plus personnellement à ses lecteurs. Grâce aux solutions emailing, vous pouvez créer différents groupes d’abonnés fonction de leus caractéristiques et des données que vous avez récoltées. Vous pouvez également penser à envoyer une newsletter spéciale en fonction de l’anniversaire de vos lecteurs, par exemple.

  1. Relisez-vous

C’est une évidence, mais il faut parfois le rappeler. Il peut arriver de laisser une coquille, mais les fautes d’orthographe ne pardonnent pas. Faites surtout très attention à l’objet de votre mail. Relisez-vous et faites-vous relire par quelqu’un d’autre.

  1. Testez

Avant de faire votre envoi, testez votre newsletter en vous l’envoyant à vous-même. Vous pourrez ainsi voir comment elle apparaît dans votre navigateur. N’hésitez pas à l’ouvrir sur différents navigateurs, vérifiez que la structure reste la même et que les images apparaissent bien.

  1. Mesurez

Afin de mesurer vos progrès, vous devez absolument mettre en place des outils statistiques et d’analyse de résultats. Taux d’ouverture, taux de leads, taux de clics sur les call-to-action, taux de conversions. Toutes ces données vont vous permettre d’améliorer votre stratégie webmarketing et de corriger le tir en cas de problème.

1 Comment
  1. […] newsletter : ce type d’email est envoyé à une fréquence régulière à des personnes s’y étant […]

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like